Ode à la marche, livres et podcasts inspirants pour partir du bon pied…

S'évader

La belle saison arrivant, l’envie de se mouvoir nous saisit. Et quoi de plus naturel que de mettre un pied devant l’autre ? Il faut dire que marcher, en tant que bipèdes, fait partie de notre nature… Mais marcher ne se résume pas se mouvoir d’un point A à un point B, c’est un exercice qui met en branle un nombre infini de capteurs dans notre corps, qui nous connecte à l’instant et nous met dans le bon tempo. À l’heure où l’on cherche à ralentir, à avoir moins d’impact sur le milieu, à mettre du sens dans nos actes, il semble que la marche soit l’activité dont le rapport dépenses/bénéfices atteint des sommets. Seul.e, à plusieurs ou en compagnie d’animaux, l’expérience de la randonnée itinérante séduit de plus en plus ! Alors, en compagnie d’écrivains et journalistes, tous grands amoureux de la marche, nous vous emmenons phosphorer sur ce qui nous anime quand nous marchons.

Pourquoi marche-t-on ?

Qu’est-ce que mettre un pied devant l’autre ?

Il semble que la marche joue un rôle primordial dans la formation de la pensée humaine. Célébration de la lenteur, expérience de l’immensité du temps et de l’espace ? Compétition ou jouissance de l’instant ? L’écrivain Antoine de Baecque revient, dans le Podcast de France Culture Sans oser le demander, aux fondements historiques, aux principes scientifiques et philosophiques de la marche.

Le documentaire diffusé par Arte, Les fabuleux bienfaits de la marche, telle une enquête, part à la rencontre de chercheurs européens qui étudient la marche sous toutes ses facettes. En augmentant la fréquence respiratoire, cardiaque, et la consommation d’oxygène, la marche stimule l’ensemble des fonctions physiologiques : un véritable bol d’air frais pour les cellules, qui booste le système immunitaire. Aujourd’hui, alors que 85 % de la population mondiale ne fait pas assez de sport et que les dangers de l’immobilité pour la santé sont comparables à ceux du tabagisme, la solution pourrait pourtant venir de l’une des activités les plus simples et instinctives qui soient, accessible à tous ou presque : la marche !
Documentaire disponible sur Arte jusqu’au 22/06/2023 ou sur la chaîne youtube Arte

Marcher, un bonheur et un acte de résistance

David le Breton est sociologue, spécialiste des représentations et de la place du corps dans nos sociétés, c’est également un amoureux de la marche comme il l’exprime dans ses nombreux livres dédiés à ce sujet. Car en plus d’analyser la marche sociologiquement, David le Breton la pratique concrètement. Il explique dans le podcast Marche & Rêve comment la marche nous réconcilie à notre corps et en quoi c’est « un acte de résistance ».

Éloge de la marche, aux éditions Métailié

La marche comme thérapie

La marche comme rémission

Corseté dans un lit, il s’était dit à voix presque haute : “Si je m’en sors, je traverse la France à pied”. Il s’était vu sur les chemins de pierre, avait rêvé aux bivouacs, s’était imaginé fendre les herbes d’un pas de chemineau… Suite à sa chute d’un toit, l’écrivain voyageur Sylvain Tesson décide de traverser la France rurale en empruntant la diagonale du vide.

Sur les chemins noirs, aux éditions Gallimard

Marcher pour se reconstruire psychologiquement

Après plusieurs traumatismes hyper douloureux, Cheryl Strayed choisit de s’en remettre à la nature et de marcher. Elle part seule, sac à dos sur les épaules, sans préparation, sur le Pacific Crest Trail, un chemin de randonnée de 1700 kilomètres traversant l’Ouest des États-Unis, reliant la frontière Mexicaine au Canada. Surmontant douleurs et fatigue, elle finit par renouer avec elle-même et trouver sa voie.

Passage Piéton, aux éditions Rue de l’Échiquier

Marcher pour sortir du désespoir et de la délinquance

Dans le podcast Marche & Rêve, on retrouve le journaliste et écrivain Bernard Ollivier. Ce dernier, après avoir vécu en 1 mois et demi une série d’événements dramatiques a fait une tentative de suicide. Il a retrouvé le goût de vivre en partant marcher 3 mois seul sur le Chemin de Compostelle. En route, il entend parler 2 adolescents délinquants belges condamnés « à marcher 4 mois » au lieu de purger une peine de prison. Alors qu’il a réalisé plusieurs grands voyages à pied et qu’il est devenu un écrivain renommé, il créé l’association Seuil. Seuil emmène des jeunes en difficulté marcher sur des périodes longues, les coupant de tout repère, leur permettant de retrouver l’estime de soi.

Comment échapper à l’hyperconnexion par la marche

Journaliste hyperconnectée, débordée par sa vie numérique, Laurence Bril, décide de prendre ses distances au sens propre : pendant plus d’un an, elle part marcher, lâchant internet et les réseaux sociaux…
Au fil des chapitres, l’auteure témoigne de comment la marche s’est imposée comme une évidence, et comment la déconnexion du numérique s’est accompagnée d’une reconnexion avec la nature et avec elle-même.

Passage piéton, aux éditions Rue de l’Échiquier

Marchez avec Fika voyages, le slow travel par excellence !

Les derniers articles
En train

Tourisme Responsable, tour d’horizon pour 2024

Expérimenter, ralentir, rencontrer, partager, mettre du sens, sont les nouvelles valeurs des voyages d’aujourd’hui. Et si le Tourisme Responsable ne sonnait plus comme une simple injonction mais plutôt comme la base indispensable pour de nouvelles réjouissances ?

Lire la suite »
red and white train near trees during daytime
À vélo

7 idées pour voyager sans avion en 2024

Parce qu’il est temps de changer de paradigme, en 2024 le voyage n’est plus forcément synonyme de bout du monde. Au contraire ! Lançons-nous le défi et aiguisons notre curiosité pour trouver des destinations pas si lointaines mais hautement passionnantes.

Lire la suite »
Il n'y a plus d'article à afficher