Comprendre le changement climatique avec la Fresque du climat

La réalité nous a rattrapée

Alertés depuis de nombreuses années par les scientifiques du GIEC, nous avons intégré l’idée que le réchauffement climatique n’est plus un concept abstrait. Il est désormais largement admis que ce phénomène planétaire, causé par les activités humaines, induit un nombre incalculable de conséquences irréversibles, déjà palpables. 

La Fresque du Climat est un outil génial permettant à tous de comprendre en quelques heures et sans connaissances scientifiques poussées le dérèglement climatique. Rencontre avec Emilie Cassar, animatrice de la Fresque depuis 2020.

Galerie photo

Emilie, peux-tu nous expliquer en quoi consiste la Fresque du Climat ?

La Fresque du climat a été inventée par Cédric Ringenbac, professeur et spécialiste du climat, qui a imaginé pour ses étudiants une manière ludique de leur faire comprendre le dérèglement climatique. C’est devenu un jeu collaboratif, sous forme d’atelier, qui permet en 3 heures, à l’aide d’un.e animateur.trice de saisir l’ensemble du phénomène. L’outil est de type « tête, cœur, corps » : basé sur des données scientifiques du GIEC, il donne à réfléchir, soulève des émotions pas forcément agréables qui incitent à trouver des solutions puis à se mettre en action.

Le jeu est proposé par une association qui comptait à la base 2000 animateurs en 2018, il y en a aujourd’hui un peu plus de 30 000, présents dans 50 pays. Aujourd’hui plus de 330 000 personnes ont participé à un atelier. La spécificité est que chacun peut, à l’issue de la Fresque devenir à son tour animateur.trice en suivant une formation d’à nouveau 3 heures. La Fresque s’adresse à tout type de personne : citoyens, étudiants, élus, membres de collectivités, salariés et dirigeants d’entreprises.

Comment en es-tu arrivée devenir animatrice de la Fresque du Climat ?

J’ai travaillé pendant plusieurs années dans le domaine du tourisme d’aventure. J’étais très attachée aux sujets de l’éthique, du commerce équitable et de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE). Je me suis beaucoup questionnée sur les déplacements en avion, j’ai beaucoup écouté les propos d’Al Gore et de Jean-Marc Jancovici. J’ai quitté Lyon pour m’installer à Munich où j’ai travaillé pour un programme d’éco-école. Là-bas j’ai participé à une Fresque du climat et je me suis formée à mon tour pour pouvoir l’animer.

Aujourd’hui j’anime des ateliers de manière bénévole et j’interviens aussi en tant qu’indépendante, pour accompagner les entreprises vers la durabilité. La Fresque du Climat est un outil majeur de sensibilisation pour enclencher une stratégie bas carbone.

Quels changements as-tu constatés à l’issue des ateliers dans les entreprises où tu es intervenue ?

Le jeu de la Fresque du Climat permet de donner une compréhension globale du phénomène du dérèglement climatique, il met en place un contexte de prise de conscience qui induit un premier partage par le groupe de pistes d’actions. Certaines entreprises sont déjà engagées dans des actions de réduction carbone mais leurs salariés n’y adhèrent pas complètement. La prise de conscience que provoque la Fresque du climat permet dont de faire adhérer ces personnes à la démarche déjà mise en place.

Suite à la Fresque, certaines entreprises se lancent dans un bilan carbone et se fixent un objectif de réduction de leurs émissions, avec souvent une chaîne vertueuse avec leurs fournisseurs.

Quid du tourisme ?

Le tourisme a un effet certain sur le changement climatique et inversement. La prise de conscience commence pour les professionnels du tourisme. Comme toujours, il y a des pionniers, des acteurs engagés mais pour certains c’est encore compliqué car cela remettrait complètement en cause leur modèle et leur stratégie !

1ere étape : comprendre pourquoi il faut agir en faisant une Fresque du Climat ! Prendre en compte les enjeux climat est possible et nécessaire, il faut savoir faire un pas de côté, privilégier une vision long terme, imaginer le Monde de demain qui respectera les Accords de Paris !
Pour rappel, afin de limiter le réchauffement à +1,5°C il faudrait au niveau individuel se limiter à une dépense de 2 tonnes de CO2 par habitant or nous en sommes à environ 9 tonnes et un A/R Paris-New York émet 2,3 tonnes !!!

En conclusion

La Fresque du Climat est un outil génial et bousculant. En 3 heures il permet d’avoir une vision globale du dérèglement climatique et d’adopter une nouvelle carte mentale, il permet de mettre tout le monde d’accord !

Aller plus loin : La Fresque du Climat

Il existe d’autres fresques, reprennant le même principe collaboratif et ludique :
la fresque de la biodiversité et la fresque du numérique

Partagez
Les derniers articles
En train

Tourisme Responsable, tour d’horizon pour 2024

Expérimenter, ralentir, rencontrer, partager, mettre du sens, sont les nouvelles valeurs des voyages d’aujourd’hui. Et si le Tourisme Responsable ne sonnait plus comme une simple injonction mais plutôt comme la base indispensable pour de nouvelles réjouissances ?

Lire la suite »
red and white train near trees during daytime
À vélo

7 idées pour voyager sans avion en 2024

Parce qu’il est temps de changer de paradigme, en 2024 le voyage n’est plus forcément synonyme de bout du monde. Au contraire ! Lançons-nous le défi et aiguisons notre curiosité pour trouver des destinations pas si lointaines mais hautement passionnantes.

Lire la suite »
Il n'y a plus d'article à afficher