Bien préparer ses vacances dans la nature !

Aux préparations !

Cette semaine, notre guide Marine, formatrice en expédition, vous partage 5 principes pour préparer vos aventures en pleine nature, tout en combinant liberté et écoresponsabilité. Avec la levée des restrictions de déplacement, ce sont de belles sorties nature qui s’annoncent, et de jolies aventures à vivre, seuls, en famille ou entre amis. L’été arrive à petits pas, les arbres verdissent, l’envie de partir à l’aventure vous démange. Trek en autonomie, randonnée à la journée, stage de vie en nature, descente de sauvages cours d’eau en kayak, ou expédition familiale en bikepacking, les projets fleurissent !

Galerie photo

#1 : anticiper pour mieux se préparer

A part si vous connaissez déjà la zone par cœur, la préparation et l’anticipation sont vos meilleures alliées pour des vacances et activités de pleine nature écoresponsables. 

Pourquoi ? Car elles vous permettent de répondre à de multiples questions: vie du biotope, besoins humains réels, et équipements à préparer, par exemple. 

Et je vous promets que cela n’enlève rien à la beauté de l’expérience à venir. 

Alors autant que possible, on planifie ! C’est l’un des premiers principes du Leave No Trace.

En savoir plus sur le Leave no trace

eyeglasses on map

#2 : choisir un milieu prêt à vous accueillir

A la simple évocation des sommets, votre cœur palpite ? 

Ou bien c’est la forêt qui vous attire le plus? 

Plutôt côtes bretonnes ou calanques méditerranéennes ? 

Quel que soit votre choix, prenez quelques secondes pour vous interroger sur la vie de ce milieu naturel : une grande affluence exerce une pression importante sur la faune et la flore. Sommes-nous en saison de reproduction ? 

Les oiseaux nichent-ils dans les falaises ? Les faons se cachent-ils dans les fourrés ? Y-a-t-il des plantes protégées sur votre itinéraire ? Les bouquetins ont-ils de la difficulté à trouver de l’eau ? 

Ces informations nous permettront de concilier vos envies et la résilience du milieu que vous vous apprêtez à visiter ! Le site de la LPO, parmi d’autres, est une bonne source d’infos !

#3 : s’enquérir des restrictions pour éviter toute surprise

Les parcs naturels régionaux français, notamment, sont des espaces soumis à des réglementations particulières, qu’il est préférable de découvrir en amont : chiens tenus en laisse ou interdits, bivouac possibles uniquement dans des espaces prévus à cet effet, refuges fermés, interdiction de faire des feux, sentiers fermés pour permettre la régénération des sols : les sites internet des parcs naturels régionaux sont des sources d’informations importantes qui pourront conditionner vos choix et éviter les déconvenues à l’entrée du parc.

#4 : marquer les spots résilients

Les adeptes des cartes IGN, des topos guide voire même des applications connectées le savent : visualiser le trajet sur une carte est un indispensable dans la préparation de nos sorties, d’autant plus lorsqu’on vadrouille sur plusieurs jours. Aux marqueurs habituels que l’on positionne (eau, dénivelé, terrain escarpés), rajoutons une dose d’écoresponsabilité : et si nous décalions le spot à dodo de quelques kilomètres pour limiter notre impact sur une zone fragile ?

Et si nous rechargions les poches à eau dans ce cimetière plutôt que dans la rivière ? 

Et si nous profitions de la proximité d’un camping pour faire un brin de toilette ? 

Caler nos heures de passage en village sur l’ouverture de la fromagerie locale, ce n’est pas plus sympa que d’aller chez Vival ?

DOMGRANGER_08-04-2021_MARINE_BIVOUAC-BE5A6885

#5 : adapter son équipement aux besoins et contraintes

Savoir où on met les pieds permet de choisir le bon équipement, adapté aux besoins (partir seul ou à plusieurs, entre experts ou débutants implique des choix différents) mais aussi aux contraintes du milieu. 

Tente ou hamac pour réduire son impact ? Matelas mousse ou gonflable ? Réchaud à gaz, à alcool ou à bois ? Gourde filtrante ou filtre pompe ? Ravitaillements réguliers ou plats lyophilisés dans le sac à dos ? Gestion des déchets ? Chaussures lourdes avec crampons ou petites chaussures légères ? 

Trouver le bon compromis entre sécurité, confort et éco-responsabilité commence par un choix éclairé. Mais le meilleur matériel, c’est celui qu’on a déjà. Et si vous n’en avez pas encore, envisagez la location ou le seconde main : de nombreuses enseignes se prêtent désormais au jeu !

Alors, êtes-vous prêts pour des vacances nature 100% vertes ? Retrouvez Marine pour un voyage immersif en Savoie dans le cadre envoûtant et sauvage du Lac d’Aiguebelette. Au programme : exploration, rando, kayak, bivouac, découvertes naturalistes et travail du bois ! Trappeur savoyard au lac d’Aiguebelette

Les derniers articles
En train

Tourisme Responsable, tour d’horizon pour 2024

Expérimenter, ralentir, rencontrer, partager, mettre du sens, sont les nouvelles valeurs des voyages d’aujourd’hui. Et si le Tourisme Responsable ne sonnait plus comme une simple injonction mais plutôt comme la base indispensable pour de nouvelles réjouissances ?

Lire la suite »
red and white train near trees during daytime
À vélo

7 idées pour voyager sans avion en 2024

Parce qu’il est temps de changer de paradigme, en 2024 le voyage n’est plus forcément synonyme de bout du monde. Au contraire ! Lançons-nous le défi et aiguisons notre curiosité pour trouver des destinations pas si lointaines mais hautement passionnantes.

Lire la suite »
Il n'y a plus d'article à afficher