2023, des résolutions pour voyager bas carbone

La carte Green Road

Inspirées par la cartographie de l’association Lyonnaise On the green road et le réseau TIPS (Tourisme à Impact Positif et Solidaire) voici de belles résolutions à adopter pour l’année 2023, pour continuer à voyager sans plomber son bilan carbone. L’idée sous-jacente n’étant pas de ne plus bouger, mais d’adapter sa façon de voyager en fonction de son temps disponible. Voyager bas carbone est aussi un état d’esprit, celui de privilégier des expériences au plus proche du territoire visité, en choisissant des acteurs touristiques engagés dans une démarche de tourisme responsable.

Galerie photo

Pour 1 week-end, je reste dans l’hexagone et privilégie les modes de déplacement doux

En 2023… je ne me laisse plus tenter par les offres alléchantes des compagnies aériennes low-cost pour un week-end ! Trop énergivore pour un temps passé sur place bien trop court et des activités trop typées « tourisme de masse ». 

Nous avons la chance d’avoir un pays aux dimensions modestes, très varié en terme de reliefs et de typologie de paysage, avec des cultures et des traditions bien typées d’une région à l’autre. Raison de plus pour s’offrir des expériences originales, décalées et dépaysantes… à 2 pas ou presque de chez soi.

FRANCE_MARCHENORDIQUE@shutterstock
a castle on a small island with Mont Saint-Michel in the background

Pour 1 semaine, je privilégie la découverte d’un territoire

En 2023… j’adopte le slow travel ! Pour approfondir une zone géographique, quoi de mieux pour cela que le vélo ou la marche. S’immerger le temps d’une semaine dans des territoires insoupçonnés c’est la garantie d’un contact vrai et de découvertes inattendues. 

C’est l’occasion de se plonger dans l’histoire d’une région, de comprendre l’âme et les traditions de ceux qui l’animent. C’est aussi la meilleure façon de faire halte dans des adresses confidentielles, de se laisser dépayser et déconnecter au contact d’un terroir travaillé avec amour.

LAC-ET-MONTAGNES-FRANCE_ALPES_ARAVIS_ANNECY@shutter.jpg
FRANCE_AUVERGNE_fromageshutterstock

Pour 2 semaines, je voyage en Europe en privilégiant le train !

En 2023… je ne m’interdis pas d’aller voir plus loin, mais je m’accorde le temps qu’il faut pour ! L’Italie, l’Espagne, le Portugal sont des destinations à portée de train qui peuvent aisément faire l’objet d’un voyage sur mesure de 2 semaines. 

Au départ de chez soi, ce grand déplacement en train, c’est déjà le début des vacances et il faut le mettre à profit avec lecture, podcasts, jeux… C’est aussi une lente transition vers de nouveaux paysages, vers un nouveau climat. En voyageant par la terre et le rail, les distances prennent tout leur sens et notre conscience écologique s’allège !

red train travelling near body of water
EUROPE_PORTUGAL_KAYAKShutterstock (2)

Pour 1 mois ou plus, je m’autorise l’avion pour un grand voyage tous les 3 ans

En 2023… je prends l’avion à condition de ne pas l’avoir pris depuis 3 ans ! Face à l’urgence climatique, changeons de paradigme : le temps où l’on partait aux 4 coins du monde à tout bout de champs est terminé. Mais la découverte lointaine reste une belle ouverture à la connaissance et à d’autres cultures. 

Penser le monde différemment passe aussi par aller voir ailleurs. Encourager l’écotourisme dans des destinations lointaines c’est aussi faire bouger les lignes !

trees beside waterfalls
ASIE-VIETNAM@shutterstock (29)

Last but not least, je raisonne responsable, y compris pour mon équipement

Pour accompagner ma démarche responsable, je peux aussi réfléchir sur ce que je mets dans ma valise ou mon sac de voyage…

– Quel impact ont mes produits d’hygiène et de toilette sur l’environnement visité, sont-ils bio et fabriqués à partir de matières naturelles ? Est-ce que je ne peux pas me passer de la plupart d’entre eux ? Est-ce que je ne peux pas éviter le suremballage pour éviter de laisser les déchets sur place ?

– Ai-je besoin de renouveler ma garde-robe outdoor à chaque départ ? Est-ce que je ne peux pas faire réparer mes chaussures de marche plutôt qu’en changer (ressemelage), changer cette sangle défectueuse plutôt que le sac entier, réimperméabiliser cette veste plutôt que la renouveler ?

– Si je dois acheter un nouveau vêtement outdoor, ai-je bien en tête les matières et les marques les plus ecoresponsables ? À ce sujet, je consulte le récapitulatif de Trek Magazine

– « Le poids de son sac, c’est le poids de ses peurs », je médite sur cette phrase… et revois le contenu de mon sac… Voyager léger et compact, c’est moins de tracasserie dans les transports, et donc plus de plaisir.

Quelques idées de voyages

Nos suggestions pour un week-end, une semaine, deux semaines ou encore un mois : 

Un week-end esprit bord de mer en Normandie , 100% en mode doux !
– un combo marche, vélo, trottinette électrique, navigation à la voile
– des rencontres avec les producteurs locaux, cidriculteur, maraîcher bio…
– un hébergement insolite « les pieds dans l’eau » en gîte ou cabane à 5 mn de la mer
Jetez l’ancre à Fécamp

Une petite semaine à vélo en Bourgogne entre vignobles, patrimoine et grands sites classés Unesco
– 3 vallées hors sentiers battus : Val d’Amour, Vallées de l’Ognon et du Doubs
– un itinéraire majoritairement sur voies vertes et voies cyclables
– l’assistance électrique, pour franchir les reliefs facilement et réaliser une boucle de 250 km
Les 3 vallées à vélo en Bourgogne

Deux semaines d’itinérance à pied au Portugal, le long de la côte Atlantique Nord jusqu’à la mythique Compostelle
– une côte sauvage, de somptueuses fenêtres sur l’océan, des villages authentiques
– la cuisine de la mer, à déguster au quotidien
– une alternative pleine de charme au trop couru Camino Frances
Compostelle, randonnée sur le chemin portugais

Un mois au Québec en mode écotourisme, au plus proche de la nature et de la culture locale
– des transports responsables durant tout le séjour : train, bus, bateau
– des expériences marquantes : activités traditionnelles Innues, 2 jours à vélo le long du lac St Jean, observation des baleines…
– des nuits variées : en tipi, en cabane, en campement…
Slow travel au Québec

Partagez
Les derniers articles
En train

Tourisme Responsable, tour d’horizon pour 2024

Expérimenter, ralentir, rencontrer, partager, mettre du sens, sont les nouvelles valeurs des voyages d’aujourd’hui. Et si le Tourisme Responsable ne sonnait plus comme une simple injonction mais plutôt comme la base indispensable pour de nouvelles réjouissances ?

Lire la suite »
red and white train near trees during daytime
À vélo

7 idées pour voyager sans avion en 2024

Parce qu’il est temps de changer de paradigme, en 2024 le voyage n’est plus forcément synonyme de bout du monde. Au contraire ! Lançons-nous le défi et aiguisons notre curiosité pour trouver des destinations pas si lointaines mais hautement passionnantes.

Lire la suite »
Il n'y a plus d'article à afficher